Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

C’est un bras de fer qui se poursuit entre les enseignants des établissements scolaires publics particulièrement ceux de la province du Nord-Kivu. Après une une assemblée générale tenue à Goma le 12 octobre dernier, ces professionnels de la craie viennent d’annoncer le durcissement de grève sur toute l’étendue de cette province.

Pour ces enseignants, la désactivation de leurs collègues au niveau de la capitale,est une menace de très mauvais goût et anticonstitutionnelle qu’ils ne peuvent tolérer.

Ils ont par ailleurs annoncé la pétition pour faire partir l’actuel patron de l’enseignement primaire secondaire et professionnel, qui pour eux ne se soucie nullement des conditions de vie et travail des enseignants congolais.

Rappelons que dans le contexte de la gratuité, de l’enseignement de base initiée depuis deux ans, le secteur de l’enseignement primaire et secondaire connait assez de problèmes et bon nombre d’écoles publiques fonctionnent en dent scie.

Avec la gratuité l’on a supprimé la prise en charge des enseignants par les parents pour laisser la responsabilité à l’État.

Bolangi Ikokota Bura