Lundi 18 Mai,Kamba Ngalamulume dit Aimedo Wa Bafike tire sa dernière révérence à Kananga. Et comme c’est souvent le cas avec la majorité des artistes-musicien en RDC,il est décédé dans un grand dénuement.

Il faut l’enterrer au plus vite car les conditions de conservation décentes des corps font encore défaut au Kasaï Central. Originaire de Luebo dans le Kasaï ,la famille de Aimedo s’est tournée en vain vers les élus nationaux de cette province.

Déçue également par les autorités publiques du Kasaï Central, la famille du défunt a enfin obtenu gain de cause auprès du ministre John Ntumba Panumpakole. Aussitôt saisi l’élu de Kananga s’est déployé pour venir à la rescousse de cette famille et en mémoire des oeuvres grandioses produites par ce musicien qui a fait rayonner par ses chants et sa danse la culture kasaïenne.

Il a pris aussi bien en charge les obsèques, cerceuil,caveau ,tenue du défunt que l’organisation du deuil après l’enterrement survenu ce mercredi 20 Mai à Kananga.Et ceci au grand soulagement de la famille éplorée qui a manqué des mots pour exprimer sa reconnaissance à John Ntumba Panumpakole représenté au deuil par le député provincial Marcel Tshipepele.

Aimedo wa Bafike est de la génération des musiciens qui ont modernisé le chant traditionnel du Kasaï en faisant un produit consommé à travers le pays et le monde.Aimedo était aussi un excellent danseur.

DINA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous