Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le Gouverneur de la province du Kwilu, Willy Itsundala, a révélé que les premiers échantillons testés après pollution de la rivière Kasaï contiennent une dose élevée de fer. Le Chef de l’exécutif provincial l’a fait savoir à la presse samedi 04 septembre.

« Le premier test avait révélé qu’il y a une dose un peu exagérée de fer, c’est pourquoi la consommation de l’eau continue à être prohibée dans le Kwilu. Nous attendons le prochain test. Si la dose de fer diminue ou revient à la normale, on peut déclarer cette eau-là appropriée pour la consommation même des poissons », a indiqué Willy Itsundala, gouverneur du Kwilu.

La population d’Idiofa qui vit principalement de la pêche sur la rivière Kasaï traverse un calvaire suite à cette pollution. Une occasion pour le député élu de cette circonscription électorale, Égide Wawende de plaider pour une aide équitable à toutes les populations affectées par la pollution.

« Il faut qu’on assiste la population ; il faut des médicaments. Il faut (surtout) une assistance consistante pour la population du Kwilu partant de Mpangu jusqu’à Bandundu-ville… Nous ne voulons pas qu’on ne réponde qu’aux cris d’alarme de l’Est. Il faut que le père de la Nation (Félix Tshisekedi) et le Gouvernement puissent agir de façon équitable », a-t-il déclaré.

La pollution de la Rivière Kasaï en passant par la rivière Tshikapa a fait plusieurs dégâts. La biodiversité aquatique a été frappée en plein cœur et plusieurs cas de diarrhée ont été enregistrés chez la population riveraine.

Hugues Mpaka