Dans une ” commission rogatoire internationale ” adressée à son collègue de Beyrouth dont la copie est arrivée à notre rédaction , le procureur général du parquet près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa matete, demande à la justice libanaise une coopération d’enquêtes .

La correspondance accuse formellement les deux fils de samih JAMMAL de détournements des deniers publics dans la commande des maisons préfabriquées et de corruption avant l’obtention du marché des dites maisons qui étaient destinées au logement des policiers et militaires dans cinq provinces de la République.

” Nous vous demandons monsieur le procureur de vérifier tous les comptes bancaires tenus par les intéressés , en connaître les sommes y logées et procéder à leur placement sous scellé jusqu’à l’issue des enquêtes en cours ” a écrit le procureur kisula à son collègue de Beyrouth .

Pour rappel les deux fils de samih jammal , à savoir, jammal jammal et Hussein jammal ont été cités plusieurs fois dans le procès qui oppose leur père à la République pour avoir fait au nom de ce dernier don des parcelles et terrains à Daniel Shangalume dit Massaro en vue d’obtenir facilement le marché de 1500 maisons préfabriquées.

Faustin kalenga

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous