Plus de deux cents (200) cas du variant Omicron sont enregistrés par jour en République Démocratique du Congo. C’est le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention qui l’a fait savoir au cours de la trente-cinquième réunion du Conseil des Ministres.

Il a laissé entendre que l’épicentre de cette pandémie reste la ville de Kinshasa.

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention indique que la dynamique de la riposte fait face à plusieurs défis parmi lesquels la faible couverture vaccinale (0,25% de la population).

« Avec la survenue du variant omicron, plus de 200 cas sont enregistrés par jour. L’épicentre de la pandémie reste Kinshasa. La dynamique de la riposte fait face à plusieurs défis, parmi lesquels : la faible couverture vaccinale (0,25% de la population), la survenue du nouveau variant, omicron, plus transmissible, l’automédication et la consultation tardive des cas », a-t-il fait savoir.

Le Ministère de la Santé Publique Hygiène et Prévention a réaffirmé la détermination du Gouvernement à poursuivre la sensibilisation de
la population pour se faire consulter dès l’apparition des symptômes grippaux et se faire vacciner.

Il a également rassuré que le stock de vaccins demeure suffisant pour couvrir les demandes. Cependant, la fourchette des péremptions ira de février à juillet 2022.

Gires Kasongo

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous