Face à la pénurie de masques de protection sur le marché congolais, l’UNICEF lance un appel aux ONG et associations de femmes pour fabriquer localement un million de masques de protection destinés aux
enfants et aux communautés les plus vulnérables en République Démocratique du Congo (RDC).

L’UNICEF invite les couturiers au sein des communautés locales et les ateliers de confection de couture à s’activer pour fabriquer ces masques réutilisables et met à leur disposition les spécificités techniques pour leur confection. « Cette initiative couvre toute l’étendue du territoire et permettra non seulement de répondre à la décision des autorités de certaines provinces du pays qui exigent le port obligatoire du masque mais
également de contribuer à l’autonomisation des femmes issues des milieux les plus défavorisés », a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l’UNICEF en RDC.

Il a en outre précisé que la seule utilisation d’un masque ne suffit pas à arrêter les infections et doit être associée à d’autres mesures :
se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue et que l’on tousse, éviter tout contact rapproché, surtout avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe (toux, éternuements et fièvre).

L’UNICEF va lancer une campagne de communication sur la bonne utilisation et l’entretien de ces masques réutilisables. Il faut retenir que pour être efficaces, les masques doivent pouvoir être ajustés correctement sur le nez, la bouche et le menton – et pouvoir être nettoyés également. La distribution de ces masques se fera de porte à porte au sein des communautés à travers les membres des Cellules d’Animation Communautaires (CAC).

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous