C’est un peu après 6h du matin ce samedi qu’une “cohorte d’agents en civile ” a débarqué à la résidence du député Jean-Jacques Mamba,relate encore sous le choc son collègue du MLC Raphaël Kibuka.

Un mandat d’amené signé du Procureur Général près la Cour de Cassation Victor Mumba est brandi au député.Sans avoir le temps de se vêtir décemment, l’élu du MLC est embarqué vers une destination inconnue de la direction de son parti qui a appelé en vain le téléphone de Mamba.C’est une fois de plus le député Raphaël Kibuka qui va contacter la présidente de l’Assemblée Nationale afin de s’informer s’il y avait une procédure du genre connue d’elle.

Jeanine Mabunda non plus n’est au courant de rien.Ce qui laisse Raphaël Kibuka très songeur car indique ce député doublé de juriste, «un député national ne peut être arrêté comme un vulgaire citoyen sans respecter la procédure de la levée de ses immunités».

Il convient de rappeler qu’une plainte a été déposée à l’encontre du député Mamba pour faux et usage de faux dans la pétition qu’il avait fait signer pour obtenir la déchéance du premier vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund.

DINA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous