Dans un communiqué rendu public ce samedi 18 mars, les forces armées de la République démocratique du Congo FARDC dénoncent les récurrentes violations du cessez-le-feu par le M23/RDF et ce, malgré de nombreux appels lancés à ce sujet par des organisations sous régionales, régionales et internationales.

Selon ce communiqué, en date du 17 et 18 mars , cette coalition terroriste a attaqué les positions des FARDC à Mpati , Kabaya, Nyabibwe, Kadirisha, Rubare , Nyamimanzu , chefferies de Bahunde , en territoire de Masisi et les affrontements sont en cours.

A travers ce communiqué, les FARDC appellent la communauté internationale , la force de l’EAC , le mécanisme conjoint de vérification de saisir d’urgence cette situation et d’en tirer les conséquences qui s’imposent .

Les forces armées de la RDC font savoir qu’elles restent déterminer à défendre l’intégrité du territoire national et à mettre à l’abri des actes barbares et terroristes du M23 , la population des zones menacées.

Zephy Pengume

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Contactez-nous