L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ne va pas désigner un remplaçant à Jean-Marc Kabund au poste du 1er vice-président du bureau de la chambre basse du parlement. Ainsi en a décidé les cadres du parti qui par une déclaration rendu publique ce vendredi 28 mai, ont donc estimé que leurs partenaires du Front Commun pour le Congo, ont,  avec la destitution de Jean-Marc Kabund, donné un coup fatal à la coalition FCC-CACH.

L’Udps estime que cette déchéance s’est effectué en violation des règles en la matière. Par conséquent elle ne peut désigner un autre député pour occuper ce poste.

‘’ L’UDPS Tshisekedi considère désormais inopportun de désigner un autre parmi les députés nationaux élus sur sa liste en remplacement de l’honorable Jean Marc Kabund À Kabund au post du premier Vice-président de l’assemblée nationale “, souligne la déclaration du parti du Chef de l’Etat.

Pour tout observateur averti, la turbulence dans ce vol FCC-CACH est en train d’atteindre un niveau difficile à maîtriser. Ce qui fait craindre le pire pour cette coalition qui aux yeux de beaucoup aura difficile d’aller jusqu’au bout du quinquennat de Tshisekedi.

 

Rédaction

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous