Des assaillants présumés miliciens Mai-mai ont attaqué, ce samedi 26 Novembre, en pleine ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, la résidence du commandant second des FARDC et en charge de l’administration et logistique.

Selon des sources locales, des coups de balles ont été entendus à partir de 3heures jusqu’à 5heures plongeant les habitants de la cellule des écoles de la commune de Kimemi dans une psychose totale.

La Police Nationale Congolaise, commissariat urbain de Butembo, confirme l’information tout en dressant un bilan provisoire de cinq personnes tuées lors de s échanges de coups de feu, parmi lesquelles trois assaillants et deux militaires.

Signalons que depuis quelques temps, l’insécurité règne dans la ville de Butembo, avec de nombreuses attaques rebelles. Les autorités policières de la place appellent la population à continuer à collaborer avec les services de défense et de sécurité en dénonçant les mouvements suspects, afin que la paix soit vite rétablie.

Gires Kasongo

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous