Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les travaux de la commission paritaire ont repris ce 28 octobre 2021 à Kisantu dans la province du Kongo central, comme souhaité par les deux parties.

Ouverts par le Vice premier ministre et ministre de la Fonction publique Jean-Pierre Lihau en présence du ministre l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique le professeur Tony mwaba kazadi, des honorables députés nationaux, du secrétaire général à l’EPST et du budget, des directeurs des services centraux de l’EPST et de la délégation des syndicalistes à l’EPST.

Pour ce premier jour, il est à noter que le gouvernement de la République tient à l’aboutissement heureux de ses assises suspendues il y’a quelques jours.

Le président de l’intersyndicat des enseignants de l EPST a appelé pour sa part, tous les enseignants à reprendre normalement le travail d’enseigner les élèves car explique-t-il, la volonté du gouvernement congolais de trouver solution aux conditions sociales des enseignants est manifeste à travers la reprise de ses assises.

Pour sa part, Tony mwaba kazadi a rappelé l’engagement du chef de l’État Félix TSHISEKEDI sur la pérennisation de la gratuité l’enseignement de base.

Tony mwaba kazadi a rappelé également aux participants sur le sens de responsabilité , de l’amour de la patrie et et de l’avenir des enfants.
Le gouvernement étant déterminé par sa bonne foi de respecter ses engagements.
Il est temps indique Tony Mwaba, de “lever l’équivoque pour une solution définitive”.

«La signature de l’arrêté interministériel pour la convocation de ses assises ayant été faite, ses assises constituent un cadre de réflexion pour l’intérêt de nos enfants», a soutenu le ministre de l’ÉPST.

Faustin Kalenga