Toujours dans l’objectif “Ne laisser personne pour compte”, la délégation de la ministre déléguée chargée des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, après les handicapés mobiles, a, fait la ronde dans les différents sites de personnes vulnérables pour leur apporter assistance morale et matériel.

Accompagné de leur partenaire l’église de Jésus-Christ des saints des derniers jours avec l’appui technique de women of faith, Au centre neuro psychiatrique Saint-Vincent de Paul, Alain Mupundu, a remis au nom de la ministre Irène Esambo, un lot important de bien vivre et non vivre aux malades mentaux internés dans ce centre hospitalier.

Commencée samedi 25 septembre, la ronde s’est poursuivi dimanche 26 septembre à l’hôpital protestante où plusieurs personnes en situation de handicaps bloqués par le non paiement de facture ont été sorties.

Dans son mot de circonstance, Le frère Charles Shabani représentant de l’église de Saint a exhorté les malades à l’amour du Christ et a gardé la foi en lui.

La coordonnatrice de women of faith, Nadine Banze, a de son côté demandé au médecin directeur du centre hospitalier de bien gérer le bien vivre dont il a bénéficié en faveur de personnes handicapées restée en soin.

C’est avec l’opération porte-à-porte que le périple s’est clôturé lundi 27 septembre pour distribuer et rendre visite aux personnes à mobilité réduite pour leur apportés le soutien du gouvernement de la République, qui continue à multiplier les efforts en vue de changer leur qualité de vie.

Yvette Ditshima

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous