Le soutien des forces ougandaises qui jusque-là était un soupçon, vient d’être confirmé par la bouche autorisée du gouvernement congolais Patrick Muyaya, qui a fait savoir que les rebelles du M23 reçoivent le soutien du Rwanda et de l’Ouganda dans l’agression dont la RDC est victime.

 

 

Au cours du briefing de la presse sur la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est de la République Démocratique du Congo, le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya, porte parole du gouvernement a déclaré sans ambages que la RDC est agressée par la coalition rwando-ougandaise.

 

 

Par cette confirmation , les questions que les communs des congolais se posent est celles de savoir si l’Ouganda dont la confirmation du soutien aux rebelles du M23 qui sèment terreur et désolation à l’Est de la RDC n’est plus à approuver , quel rôle ses troupes vont-ils jouer dans la force régionale de l’EAC dont la mission principale est de bouter tous les groupes armés hors du territoire congolais ?

Vont-ils de l’autre côté combattre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo aux côtés du M23 et en même temps combattre les rebelles du M23 aux côtés de la force régionale de l’EAC ?

 

 

” Cette situation est paradoxale , car je n’imagine pas un seul instant voir l’Ouganda tourner les canons contre leurs partenaires du M23 , personne ne peut combattre une partie de son propre corps, donc la présence de l’UPDF au sein de la force régionale de l’EAC est une opportunité pour eux, une perte du sens de la mission des forces des forces régionales de l’EAC”, a fait savoir un congolais dans un transport Public .

 

 

Il est à signaler que les autorités ougandaises avaient reconnu la participation des UPDF dans l’agression de la RDC, bien qu’elles avaient attribué ce soutien à la charge d’un officier qui selon eux avait soutenu le M23 à titre personnel .

 

 

Zephy Pengume

 

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous