Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

C’est sous les décombres et dans la ruine que le pape François a visité la ville de Mossul, réconquerie par les djihadistes il y a 3ans , C’est dans un lieu des ruines entre 4 églises de différents rites que le pape s’est adressé à la population peu nombreuse venue pour la circonstance en ces termes: « l’amitié est plus forte que l’inimitié , l’espérance est plus forte que la mort, la paix est plus forte que la guerre>>.

Le pape a profité de son passage à ce lieu anciennement occupé par les djihadistes de l’état islamique pour prier en mémoire de toutes les victimes des atrocités de ce mouvement cruel .

L’effet de cette guerre barbare est la destruction de tissu culturel et religieux , et l’affaiblissement par perte de certains de membres de diverses communautés et avec la destruction de ce qui était une ville prospère où les autorités n’ont pas pu construire une église adéquate.

Au marché de Hosh-al Bieka,où se trouvaient 4 églises chrétiennes en incluant l’église Al-tahira avec plus de 1000 ans d’existence est aujourd’hui un sujet de désolation marqué par l’état islamique,

Le Pape François a dans son homélie déclaré: « si Dieu est un Dieu de vie,ne permettra pas de tuer ses frères en son nom,si Dieu est un Dieu de paix,il ne nous autorise pas de faire la guerre en son nom,si Dieu est un Dieu d’amour, il ne nous permet pas de haïr notre prochain”.

Implorant la miséricorde de Dieu pour tout ce qui s’est passé ,en regardant plusieurs victimes de la haine de l’homme contre l’homme,le pape a dit: ” c’est par la paix que cette ville sera reconstruite et sera capable de cicatriser les plaies qui saignent encore dans le cœur de plusieurs personnes victimes de la barbarie de l’état islamique ».

Zephy pengume