Au total vingt-cinq (25) combattants ADF ont été tués par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le territoire d’Irumu, en province de l’Ituri.

L’information est confirmée ce mercredi 12 janvier 2022 par le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Ituri.

À l’en croire, ces assaillants ont été tués lors des opérations militaires menées dans cette zone. Il parle aussi de 10 armes de guerre de type AK47 récupérées en l’espace d’une semaine de combats contre les ADF et leurs supplétifs maï-maï Kyandenga et FPIC.

Outre ce bilan, le lieutenant Jules Ngongo, indique que 25 civils otages des rebelles ADF ont été libérés des mains des rebelles.

L’armée congolaise rassure sur le contrôle de cette zone par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Gires Kasongo

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous