Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Quelques jours après son investiture, le gouvernement Sama Lukonde dit des warriors est invité à se mettre à pied d’œuvre pour trouver des solutions aux problèmes des populations congolaises notamment celles de la province du Kasaï Oriental.

L’appel est du député national André Léon Tumba Mukendi qui, invite le chef du gouvernement Sama Lukonde récemment investi à se pencher sur le dossier de la SACIM ( une société chinoise basée dans le territoire de Miabi, au Kasaï oriental), qui donne selon lui, du pain sur la planche aux populations du territoire de Miabi.

«La société SACIM avait été implantée à Miabi, mon territoire depuis plusieurs années dans le but de secourir et aider les populations, mais elle a développé depuis un temps une attitude prédatrice faute de non respect des accords signés», a déclaré à 24 News l’élu de Miabi qui invite le chef du gouvernement à s’impliquer avec diligence pour solutions idoines.

L’ élu de Miabi invite ainsi le premier ministre Sama LUKONDE à s’impliquer diligemment dans ce dossier, pour que des solutions soient trouvées.

André Léon Tumba Mukendi dit déplorer les mauvaises conditions dans lesquelles vivent les agents de la société SACIM pourtant implantée pour redonner l’espoir aux populations, plusieurs mois d’arriérés et les dérives collatérales que cause cette société contre les cultivateurs environnants.

« Non seulement la situation des agents qui ne sont pas bien traités est inacceptable, mais aussi les champs des populations ont été détruits, les eaux infectées par cette même société et plusieurs dégâts qui plongent davantage la population dans une pauvreté sans précédent.

L’intervention du premier ministre et du chef de l’État sont urgemment attendues avant que le pire n’arrive», alerte le député UDPS.

Par ailleurs, en sa qualité de membre de la commission Environnement, ressources naturelles et tourismes , et président de la commission agriculture et ressources naturelles du forum parlementaire de la SADC, André Léon Tumba Mukendi se sent interpelé par cette situation “désastreuse” que traverse la population Kasaïene et dit attendre du nouveau gouvernement un accompagnement pour redonner de l’espoir à sa base.

Dans la foulée, l’élu du peuple invite également le chef du gouvernement à faire respecter la caisse de péréquation pour assurer la stabilité financière dans les provinces les plus démunies.

Faustin Kalenga