Au siège du parti au pouvoir, des jeunes se réclamant parlementaires debouts ont pris d’assaut, ce jeudi 17 Novembre à Limete 10ème, la permanence de l’Union pour la Démocratie et le Projet Social. La tête d’Augustin Kabuya, le Secrétaire Général du parti présidentiel est visée.

Pneus brûlés des machettes et projectiles en mains, ces combattants parlent le même langage que Victor Wankwenda, président de la Convention Démocratique du Parti (CDP), qui ne jure qu’à la démission d’Augustin Kabuya de la tête de cette grande formation politique.

La police est descendue sur place disperser les manifestants à coup de gaz lacrymogène, avant l’arrivée à pied de l’homme à problème.

En froid depuis un certain moment, l’octogénaire de l’UDPS accuse Augustin Kabuya de ” déstabilisateur “.

Rappelons que le président de la Convention Démocratique du Parti (CDP), Victor Wakwenda avait annoncé, le 12 Novembre, la destitution de l’actuel Secrétaire Général à qui il reproche un disfonctionnement complet au sein du parti cher au feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba.

Dimitris kayembe

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous