Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Via son compte Twitter, le président du parti politique Ensemble changeons le Congo (ECCO), Adam Bombole, a traité la profanation des paroisses à Mbuji-mayi d’une ”conséquence des traités incendiaires”des acteurs politiques.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2011 condamne ces attaques dont sont victimes les évêques avant d’interpeller le pouvoir à éteindre cet incendie.

«Vols et pillages dans les paroisses catholiques, bien ciblées, au Kasaï, ne sont pas anodins et doivent nous interpeller! Conséquence des discours incendiaires de ces derniers jours. Nous condamnons et interpellons le Pouvoir pour éteindre l’incendie», a-t-il écrit

Pour rappel, Dans un message publié le 26 juillet dernier, l’évêque du diocèse de Mbuji-Mayi, Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda, a recommandé des condamnations extrêmement exemplaires, fermes et rapides contre les auteurs des actes délibérés de profanation des différentes paroisses de ce diocèse.

Rachel Adiyo/stagiaire IFASIC

By 24news