Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le concept inspire, mais pas en bien, plutôt en mal, le RAM, registre d’appareils mobiles, cette taxe qui fait couler beaucoup d’encre et salives est désormais utilisée par les militaires aux différentes barrières principalement érigées sur les points PK5, PK17 et le pont Semuliki puis a l’entrée et sortie de la commune de Bulongo.

La taxe que ces militaires appellent RAM est exigée aux véhicules qui quittent kasindi pour Béni et vice versa, indique la société civile sur place.

Du côté de la hiérarchie de FARDC, c’est encore le silence radio.

La population attend une réaction des autorités provinciales et surtout du gouverneur militaire du Nord-Kivu le lieutenant-general Constant NDIMA KONGBA qui est arrivé dans son quartier général de Beni ce mercredi 3 novembre en vue de suivre de près les opérations militaires engagées dans le coin.

Daniel Muhindo