Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Annoncé dans les réseaux sociaux depuis quelques jours comme nouveau membre de l’AFDC de Modeste Bahati, Francis Kalombo dément formellement son adhésion au parti de l’actuel président du sénat.

«Je n’ai jamais quitté Ensemble pour la république. Je suis un des membres fondateurs, ensemble est d’ailleurs le fruit de mes entrailles», a déclaré l’ancien député PPRD depuis Lubumbashi où il séjourne.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce weekend, Francis Kalombo qui se réclame encore coordonnateur de Ensemble pour la république, ville de Kinshasa, a accusé indirectement certains collaborateurs du président national de son parti d’avoir alimenté une intoxication à des fins inavouées.

«Je sais qu’il y a des gens bien identifiés derrière cela. Mais j’ai toujours communiqué par mon compte tweeter qui est officiel à travers des messages ou vidéos. Le reste ne m’engage pas», a-t-il martelé.

S’agissant de sa rencontre avec Bahati Lukwebo, membre de l’Union sacrée pour la nation, Francis Kalombo tempère les esprits et parle d’une rencontre scientifique qui ne cadre pas avec sa vie politique.

«Les gens ne le savent pas. J’ai été vice président de Modeste Bahati à la société civile, Sococo, je l’ai rencontré il y a quelques jours en tant que chef des travaux, pour échanger avec lui autour de mon livre que j’ai publié récemment. Vu son expertise comme professeur d’universités , je ne pouvais que l’approcher pour bénéficier de cela», a expliqué le porte-parole de Moïse Katumbi.

Le député honoraire de Kinshasa, rappelle par ailleurs, il vient de bénéficier d’une nouvelle nomination parmi les gens qui doivent s’engager à implanter le parti sur l’ensemble du pays. “S’il faut quitter le parti je le ferai par voie officielle”, a-t-il martelé.

Faustin Kalenga