Le chef de l’État Félix Tshisekedi a déjà appuyé sur l’accélérateur afin de remanier son cabinet à la hauteur des défis qui l’attendent, compte tenu des quelques ratés dont ont fait montre la plupart de ses proches collaborateurs .

Le verdict du 20 juin sur le procès Kamerhe sera sans doute l’élément déclencheur qui permettra à Félix Tshisekedi de rendre publique la nouvelle composition de son cabinet, confie un proche de la présidence qui affirme que ce projet ne date pas d’aujourd’hui; il serait déjà en application depuis quelques mois mais la clameur publique qui a poussé la justice à investiguer semble avoir tiré les choses en longueur.

Cette version vient d’être renforcée avec la nomination de quelques membres du cabinet dans les entreprises publiques. En l’occurrence, Lydie Omanga, ancienne directrice de la communication nommée à l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications.(ARPTC).

Faustin Kalenga

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous