Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le Disfonctionnement est devenu la caractéristique principale au sein du conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes sous la coupe de la Présidente Brigitte Mbanza Muamba accusée d’être à la manoeuvre.

En effet les étudiants finalistes en chirurgie-dentiste de la promotion 2018-2019 de l’Université de Kinshasa désireux de se faire inscrire au tableau du conseil national de l’ordre de leur corporation brûle d’impatience depuis plus d’année alors qu’ils avaient déjà remplies toutes les exigences édictées par Brigitte Mbanza Muamba notamment 200 dollars et d’autres frais connexes le tout équivalent à plus ou moins 500 dollars pour l’organisation des cérémonies de prestation de serment en vue de l’obtention du numéro d’ordre des futures médecins dentistes.

Ce qui énervent ces derniers, c’est la pression que la Présidente du conseil national de l’ordre avait exercée sur eux pour qu’ils s’acquittent de cette obligation arguant le caractère de l’urgence. Malheureusement cela n’a pas été suivi de fait si pas des reports répétés jusqu’à ce jour pourtant les us et coutumes renseignent que la prestation de serment intervient généralement après plus ou moins 8 à 9 mois aussitôt les études finies .

Aux dernières nouvelles les chirurgiens-dentistes en attente de leur prestation de serment sont furieux d’apprendre que Brigitte Mbanza s’apprêterait à rendre le tablier puisque arrivé fin mandat à la tête de la corporation. voilà qui ressemble à une sorte d’escroquerie à peine voilée doublée d’une méchanceté de la part de Brigitte Mbanza, telle une corvée pour ces parents qui ont essuyé milles et une souffrance pour assurer les longues années académiques à leurs enfants et un calvaire pour ces futurs employés.

Pour les observateurs, il appartient au Ministre de la santé à statuer sur ce dossier de manière urgente et d’ouvrir l’oeil et le bon afin d’apporter un recadrage dans ce domaine important de son secteur.

Bolangi Ikokota Bura