373 délinquants appelé Kuluna à Kinshasa et 20 bandits à mains armées arrêtés, 10 armes à feu et 132 machettes saisies, le général Kasongo, patron de la police de Kinshasa n’a pas fait dans la demie mesure. À charge de ces malfrats, braquage, extorsion avec violence des voitures taxis, enlèvements des jeunes filles, assassinats des policiers et des chauffeurs-taxi.

Vendredi 22 Mai, le général Sylvano Kasongo a présenté le fruit du travail de ses hommes au Gouverneur de la ville .Gentiny Ngobila a félicité la moisson abondante de la police de sa juridiction tout en se plaignant du fait que le parquet relâchait souvent ces criminels . L’un d’entre eux a d’ailleurs reconnu séance tenante avoir été relâché par le parquet moyennant une amende dérisoire alors qu’il avait été déféré devant cette juridiction pour assassinat d’un chauffeur par étranglement en 2019.

Un an après, il répétait le même forfait.
Hormis ces bandits, le général Kasongo a également présenté au Gouverneur Ngobila plusieurs tables et chaises en plastiques confisqués dans des terrasses et bistrots dont les tenanciers n’ont pas voulu respecter les instructions données dans le cadre de la riposte au coronavirus COVID-19.

Au front contre le coronavirus à sa façon, la police mérite d’être mieux gratifiée que les 5.000 masques reçus des mains du gouverneur de la ville. Ces gardiens de la paix souffrent la plupart du temps d’un sérieux problème de logistique alors que la société attend d’eux beaucoup de prouesses.

DINA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous