Dans un point de presse tenu le mercredi 16 novembre en rapport avec la guerre d’agression dont est victime la RDC par le Rwanda et l’Ouganda sous le pseudo du M23, le Président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, Martin Fayulu, a fait le point sur la situation qu’il qualifie de grave que traverse la RDC à cause de cette agression à tel enseigne que si les congolais n’y prennent pas garde, cette génération sera la dernière à vivre dans les frontières actuelles de la RDC.

Pour Martin Fayulu, cette situation où les troupes rwandaises et ougandaises regroupées au sein du M23 sèment la désolation au Nord-Kivu, notamment à Bunagana, Kiwanja, Rutshuru, Rumangabo ,Rubare ne date pas d’aujourd’hui, elle date de la première agression de la RDC par le Rwanda et l’Ouganda sous le label de l’AFDL en octobre 1996 et que les conséquences de légitimité et de déni de souveraineté se font sentir aujourd’hui.

Pour Martin Fayulu, cette guerre doit être l’affaire de tous les congolais et non seulement une affaire privée de Tshisekedi et Kagame ;

” Cette guerre doit cesser d’être une combine privée entre les sieurs Tshisekedi et Kagame. Elle doit devenir l’affaire de tout un chacun.
Tout congolais doit être au combat conformément à l’article 63 de notre constitution, tous congolais a le devoir sacré de défendre le pays et l’intégrité territoriale face à une menace ou agression extérieure “, a fait savoir le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2018.

 

Ci-joint l’intégralité de ce point de presse .


Zephy Pengume

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous