Depuis ce matin,l’avenue Wondo 53 quartier bisengo à Bandalungwa est le théâtre des échauffourées mettant aux prises la police et les jeunes voisins du domicile du juge Raphaël Yanyi.

Comme cela arrive souvent à Kinshasa, à l’annonce du décès inopiné du juge-président du tribunal qui traite l’affaire 100 jours,les voisins se sont amassés devant la résidence du défunt pour glaner l’information.
Chacun y allant de son commentaire, la nervosité a commencé à naitre dans l’attroupement. En moins de temps qu’il fallait pour le dire,des barricades sont sorties de nulle part et des pneus sont brûlés empêchant la circulation sur la voie.

Les manifestants,essentiellement les jeunes du voisinage ,sont persuadés que la mort du juge n’est pas naturelle et ils sont prêt à aller en croisade au nom du défunt.

Informée, la police a déployé sur le lieu un dispositif anti-émeute disparaissant du coup les manifestants.Mais visiblement, les jeunes voisins du juge Raphaël Yanyi n’ont pas encore dit leur dernier mot.

DINA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous