Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

À quelques jours du coup d’envoi de la 33ème édition de la coupe d’Afrique des nations, le gouvernement central du Cameroun fait un grand pas dans un aspect qui laisse beaucoup de doute dans cette partie du continent, la sécurité pendant la durée de la compétition.

En effet, une forte présence des troupes militaires et camions blindés des hommes en uniforme a été observée depuis quelques semaines dans la partie ouest du pays precisément à Limbe et à Buea ,deux villes parmi plusieurs retenues pour abriter ces hostilités footballistiques.

Selon quelques universitaires qui se sont livrés au micro de la VOA , les contrôles se sont considérablement accentués surtout pendant les heures tardives.

Sous les menaces des forces jihadistes armées dans la partie anglophone (Ouest) et des séparatistes au Nord, le Cameroun s’apprête à relever l’un de ses plus grands défis depuis plusieurs années en matière de sécurité sociale. le gouvernement se dit prêt à abriter cette compétition mais plusieurs observateurs restent cependant septiques quant à la bonne tenue de la Can au Cameroun bien que le Chan 2019 n’avait connu aucun incident en matière de perte de vies humaines en masse.

De nombreux signaux projettent déjà une compétition sécuritairement douteuse en plus du nouveau variant omicron, détecté récemment au pays de Paul Biya.

Claudia MANGULA ODJU