La crise entre le Rwanda et la République démocratique du Congo domine les débats dans plusieurs représentations diplomatiques africaines. Si tous sont unanimes de l’agression dont est victime la RDC, rares sont les dirigeants africains qui osent hausser la voix pour condamner les intentions hégémoniques de Paul Kagame vis à vis de la RDC.

Alors que sur le front, les affrontements font rage depuis des semaines dans certaines localités de la province du Nord-Kivu, sur le plan diplomatique on intensifie aussi les initiatives pour rapprocher les avis entre Kinshasa et Kigali, bien que la population congolaise ne croit nullement au dialogue.

Dans ce contexte, l’on a enregistré la semaine qui s’achève quelques arrestations de certains proches collaborateurs du Chef de l’État Félix Tshisekedi accusés de trahison. Ce qui n’est donc pas un secret pour personne, la RDC en général est infiltrée par le Rwanda et ce depuis des années.

Une infiltration qui n’épargne aucune des institutions de la République particulièrement la présidence de la République où personne ne saura dire le contraire de ce qui se dit ici et là.

L’interpellation de l’un de l’homme de confiance du Chef de l’État Fortuna Biselele par l’Agence Nationale de Renseignements est une illustration, même si, selon nos informations il aurait juste été entendu puis relâché.

Cependant, la bonne nouvelle pour les congolais, selon une source diplomatique est que, Félix Tshisekedi a réussi à pénétrer il y a quelques jours le service de renseignement de Paul Kagame. Des millions de dollars seraient engagés pour cette opération avec la collaboration de certains hommes de Kigali évoluant dans le cercle de Félix Tshisekedi. Parmi ceux qu’on pouvait bien considérés comme infiltrés de Paul Kagame à la présidence congolaise, quelques uns ont tout simplement tourné le casaque au détriment de leur maître pour tout vendre à Félix Tshisekedi.

Par la même occasion, Félix Tshisekedi compte depuis quelques jours des collaborateurs du Président rwandais qui ont en vain tenté de persuader le maître du Rwanda la nécessité d’arrêter les coups bas contre la RDC et qui se livrent à Tshisekedi.

” c’est une prouesse pour le service de renseignement de la RDC de pénétrer le cercle de Paul Kagame” note ce diplomate qui estime que dans la crise actuelle, la RDC à intérêt à tout miser pour qu’elle ne sort pas perdante face à Kagame.

Par ce pas, Tshisekedi est en train de prendre des mesures pour une meilleure protection de son territoire objet de convoitise de la part de beaucoup de ses pairs même ceux qui lui montrent le sourire.

 

Nez Zolo Robert

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous