Au moins 17 autres personnes ont été tuées par les rebelles de Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri. Selon les sources de l’ONG-DH convention pour le respect des droits humains (CRDH), ces personnes ont été tuées le jour du nouvel an.

Christophe Munyanderu, coordonateur de cette structure de défense des droits humains, parle de 13 autres personnes qui restent dans une destination inconnue jusqu’à présent. La personne ressource ajoute que 12 personnes se sont échappées des mains des assaillants.

La CRDH qui déplore cette nouvelle tuerie, appelle la population à la vigilance. Cette structure demande aux autorités militaires de prendre des dispositions nécessaires pour assurer la sécurité de la population.

Gires Kasongo

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous