Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Un garde du corps d’un officier des FARDC, soupçonné de viol sur mineur, a réussi à tirer à bout portant sur plusieurs personnes dont le bailleur de son chef.

Le drame s’est passé samedi à Kisangani, chef lieu de la Tshopo, dans la soirée , sur la 15e avenue dans la commune de Kabondo.

Selon les informations rapportées par plusieurs médias, la victime a reçu une balle quand elle voulait secourir sa fille mineure que ce commando tentait de violer en l’absence de ses supérieurs.

Le présumé meurtrier est sorti de la maison avec le corps de la victime et a tiré à bout portant pendant que les forces de sécurité pour chercher à le maîtriser.

Ces balles tirées pendant qu’il tentait d’échapper aux forces de sécurité ont tué trois autres personnes dont un agent de renseignement et un autre militaire FARDC.

D’après la version de la radio Okapi, tous les occupants des parcelles voisines ont quitté les lieux pour se mettre à l’abri des balles tirées en désordre par ce militaire FARDC. Malheureusement, d’autres personnes ont été atteintes par des balles perdues.

La situation a dégénéré jusqu’ à dimanche. L’homme meurtrier a été maîtrisé vers la nuit après une démonstration des forces des vaillants militaires. Des soldats ont lancé une roquette dans le paramètre du drame et l’assassin a été contraint de sortir en tirant plusieurs coups. Il a été maîtrisé et tué par ses compères d’armes.

Pour l’instant, la situation est revenu au calme après une journée épouvantée dans cette Commune de Kabondo à Kisangani, rassure le bourgmestre.

Tshokuta ben André

By 24news