En liberté provisoire depuis le mardi 12 juin, Jean-Pierre Bemba est à la une de la presse tant nationale qu’internationale. L’ex-Vice-président congolais est présenté par beaucoup comme un élément clé presque incontournable qui viendra fédérer les forces de l’opposition afin de faire face à la Majorité Présidentielle qui se prépare de plus en plus pour les scrutins du 23 décembre 2018, bien que la question du dauphin reste jusqu’à ce jour un mystère.

Pour la Majorité Présidentielle, contrairement à ce qui se dit dans les rues de la capitale que Jean-Pierre Bemba fait déjà peur à la famille politique du chef de l’Etat Joseph Kabila, les ténors de la Majorité Présidentielle estiment que l’ancien Vice-Président est un problème pour l’opposition et non pour la MP.

‘’ La libération de JP Bemba est plutôt un problème pour et au sein de l’opposition que dans la Majorité. Au sein de l’opposition les cartes vont se redistribuées forcément dans cette lutte pour la conquête du pouvoir. Qui sera le leader et le représentant, quelle stratégie adopter, quel programme adopter. donc c’est un problème complexe pour l’opposition et non la MP’’ . a déclaré Alain Atundu le Porte-parole de la Majorité dans une interview accordée à 24 News Vision Agency.

JAM

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous