Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les récentes révélations de l’inspection Général des Finances (IGF) dans une affaire de détournement au ministère des sports n’a pas laissé sans mot la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA).

Dans une correspondance adressée à l’IGF, la FECOFA justifie les montants reçus par le trésor public pour les travaux de réhabilitation du stade des Martyrs et l’organisation de TIFOCO FBN Bank 2021.

« …Y faisant suite, nous vous informons que pour le mois d’août 2021, nous n’avons reçu aucune somme, étant donné que nous n’avons organisé aucune activité nécessitant l’intervention du Trésor Public. Par contre, pour le mois de septembre 2021, nous avons reçu trois montants, ci-dessous énumérés: 1. La somme de 936.212 $ USD (Dollars américains neuf cent trente-six-mille deux cont douze), pour l’organisation des première et deuxième joumées des Eliminatoires de la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022, dont les justifications en annexe ; 2. La somme de 350.000 $ USD (Dollars américains trois cent cinquante mille), au titre de contribution du Gouvernement à l’organisation de la 2eme Edition TIFOCO FBNbank 2021 ; 3. La somme de 480.800 € USD (Euros quatre cent quatre-vingt -mille huit cents), relative à l’acquisition d’un football stadium screen et d’un groupe électrogène diesel du Stade des martyrs. Pour les deux derniers montants, étant donné qu’il n’y a aucun soubassement émanant de la FECOFA, nécessitant leur décaissement, ceux-ci sont jusqu’à ce jour dans notre compte », renseigne cette correspondance.

L’Inspection Générale des Finances (IGF) a révélé avoir intercepté près d’un million de dollars cachés frauduleusement par le ministère des sports et loirs. Une information que le cabinet de Serge Konde qualifie d’allégations.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 23 septembre, Jules Alingete révèle que ces fonds (480.000 euros et 350.000 USD) avaient été cachés frauduleusement dans les comptes de la Fédération Congo.

Hugues MPAKA