Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Peut-on s’attendre aux élections en 2023? Seuls les naïfs peuvent répondre par affirmatif. Et pourtant, le contexte et évolution des choses ne vont pas dans le sens de garantir en échéance prévue, l’organisation du quatrième cycle électoral en République Démocratique du Congo.

Autant des questions relatives à l’organisation des scrutins crédibles sont jusqu’à ce jour sans réponse.

Si beaucoup s’offusquent à croire que la désignation du président de la commission électorale nationale indépendante est la principale matière à l’organisation des scrutins, les analyses sont unanimes que tant d’autres questions notamment le matériel électorale ou l’état de ce que dispose la Ceni après le scrutin controversé de 2018, le budget, la formation des agents électoraux pour ne citer que celles-là, sont d’autres importantes questions qui rendent difficile voire impossible la tenue des élections en 2023.

Alors que l’on a toujours décrié la mauvaise gestion des scrutins, le quatrième cycle électoral Congolais ne va pas être organisé dans un climat apaisé, disent bon nombre d’observateurs. La division au sein des confessions religieuses et tout ce qui entoure la désignation du président delà centrale électorale avec des tirs croisés entre d’abord les eglises mais aussi l’église catholique et les partis politiques pro pouvoir, dessinent déjà à quoi on peut s’attendre.

 

La Rédaction

By 24news