Le bilan est très lourd dans le groupement de Bambo , village Kishishe où le M23 a commis des exactions atroces sur la population civile.

 

 

Le bilan selon la société civile locale s’élèverait à 129 personnes sommairement assassinées par le mouvement rebelle du M23 soutenu par l’armée rwandaise .

 

 

Horifié par ces tueries en masse de la population civile qui n’est qu’une de plus depuis plus de 2 décennies, le Prix Nobel de la paix Denis Mukwege exige des sanctions rapide à l’égard du mouvement terroriste M23 et ses parrain RDF ;

 

 

” Horrifié par les sources concordantes faisant état de massacre de masse des personnes disparues et le recrutement forcé d’enfants.Ces crimes doivent entraîner des sanctions rapides aux forces d’occupation M23 et les RDF, et des poursuites par la justice nationale et internationale ” , lit-on dans le compte Twitter du prix Nobel de la paix 2018.

 

 

129 personnes massacrées sous le regard silencieux de la communauté dite internationale, même le président de l’union africaine Macky Sall , qui avait manifesté sa compassion au peuple turc lors de l’explosion d’une bombe qui avait causé la mort de 6 personnes à Istanbul, est resté sans mot face à ce massacre à grande échelle .

 

 

Rappelons que ces massacres de la population civile à Kishishe fait suite au revers subi par ce mouvement rebelle face aux forces d’auto défense qui avait infligé d’énormes pertes au M23 et au RDF .

 

 

Zephy Pengume

 

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous