Tout est parti de la marche organisée par l’opposition en République Démocratique du Congo le 20 mai 2023 qui a provoqué la colère des certains acteurs à tenir des propos qualifiés par d’aucuns comme incitation à la haine tribale.

Nana Manwanina Kiumba , ministre près le président de la République dont la mission est de prôner l’unité et la cohésion nationale condamne fermement cette attitude qui risque de porter atteinte à la cohésion et unité nationale.

 Nous ne pouvons pas accepter que le Congo soit divisé pour les intérêts personnel et politique de quelques personnes mal intentionnées et en perte de vitesse. Nous condamnons avec fermeté et dernière énergie les propos tribaux tenus sur les médias , le chef de l’Etat Félix Tshisekedi tient à l’unité de son peuple et à la cohésion de sa nation la République Démocratique Du Congo » soutient-elle.

Rappelons qu’après la tenue de la marche organisée par l’opposition le samedi 20 mai dont certaines bavures policières ont été enregistrées et qui ont été dénoncées et condamnées par le gouvernement, deux députés membres d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi ont tenu des propos sur un plateau de télévision qui ont retenu l’attention de la justice.

Mike Mukebayi et Daniel Safu , car c’est d’eux qu’il s’agit, le premier et en arrestation et le second serait recherché .

 

Sarah Kayeye

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous