Adopté au cours de la 36ème réunion du Conseil des ministres, cette initiative du ministre de l’environnement vise à garantir la gouvernance forestière ; à assurer la maîtrise du processus de traçabilité du bois artisanal et à veiller à la maximisation des recettes dues au Trésor public.

Dans son exposé, Claude Nyamugabo a fait le résumé de son dossier en 4 points notamment; la présence illégale des radeaux des grumes aux ports de Kinkole et aux îlots situés le long du fleuve congo ;la présence effective des bois grumes illégaux saisis pour cause de retard de paiement des amendes transactionnelles ;la vente illégale de bois grumes au niveau des îlots sur le fleuve congo; la multiplicité des services de l’Etat opérant au niveau des ports (14 au total) ainsi que L’arrestation arbitraire des inspecteurs du Ministère de l’Environnement par d’autres services de l’Etat.

Face à cette situation qui s’apparente à une véritable criminalité, le Ministre sollicite du Gouvernement le soutien pour l’application des mesures préconisées.

 

Yvette Ditshima

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous