Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les travaux pour la mise en cadre de dialogue et concertation entre la chambre haute du parlement et les assemblées provinciales ont été lancés ce lundi 15 novembre à Béatrice Hôtel sous le haut patronage de Président de la République Félix Tshisekedi.

Pendant trois jours soit du 15 au 18 novembre cette première rencontre note la présence de Plusieurs personnalités à savoir: le Premier ministre chef du gouvernement Jean Michel Sama Lukonde , le président du sénat Modeste Bahati Lukwebo, le président de la CNSA Olenga Nkoy, la la représentante du PNUD, et tant d’autres.

Le PM Sama Lukonde et d’autres invités présents à cette activité 

Dans son mot de circonstance, le sénateur, président du sénat Bahati Lukwebo a souligné quelques objectifs de ces assises.

” L’objectif général de cette conférence est d’appuyer le processus de décentralisation en renforçant les capacités institutionnelles, humaines , techniques, et légistiques des Assemblées provinciales de la République démocratique du Congo”.

Dans un contexte où l’on note assez de zones de turbulences entre les assemblées provinciales et les exécutifs provinciaux, ce cadre de concertation tombe à pic pour inculquer aux présidents des assemblées provinciales les notions de respect des textes sont l’interprétation conduisent souvent à la situation belliqueuse entre les deux institutions.

Retenons que cette conférence veut mettre en place un cadre de dialogue permanent et de concertation rassemblant le sénat et les présidents des Assemblées provinciales dans le cadre du fonctionnement efficient des institutions respectives tel que voulu par la loi relative aux principes de libre administration des provinces, renforcer les capacités des Assemblées provinciales dans leur triplé fonctionnalités parlementaire ( législation, contrôle et représentation) .

Sarah kayeye