Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

La ligue de la Zone d’Afrique pour la défense des droits des enfants et d’élèves (Lizadeel), se dit choquée et déplore la brouille politique, les églises catholiques et protestantes se sont engagées “sous une forte instrumentalisation” des ennemis de la paix en République démocratique du Congo, avec l’aide des leaders politiques à la recherche d’un positionnement.

Au cours d’un entretien avec 24 News, Joseph Gode Kayembe, président de cette structure qui milite pour la défense des droits de l’homme, rappelle que , dans la communication du MILAPRO et du CALCC, “il a été annoncé notamment le rejet de la taxe RAM”.

«Comment voulez-vous comprendre que des individus soient mobilisés devant le siège de la CENI pour y revendiquer la suppression de la taxe RAM», s’interroge-t-il, avant de qualifier cette manifestation d’absurde et de l’amalgame.

La Lizadeel qu dit reconnaître à chaque congolais le droit de manifester, dénonce par ailleurs, l’agenda caché des politiques derrière les revendications sociales “qui préoccupent la nation toute entière.

Quelques centaines des militants et sympathisants des forces politiques et sociales acquises au changement, ont tenté mais en vain de manifester devant le siège de la CENI à Kinshasa/Gombe pour exiger notamment, la dépolitisation de la CENI, suppression de la taxe RAM. Une manifestation qui était en amont interdite par l’autorité urbaine pour défaut de qualité de l’organisateur.

Faustin Kalenga