Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Me retrouvant à Kinshasa à cette date du 26 novembre 20121, je me suis longtemps tu, mais après mûre réflexion, je voudrais répondre à ces gens qui mettent mon nom dans des bévues.

1. Chez moi à Walungu (Kaziba et Ngweshe), Luhwinja et Burhinyi, il n’y a aucun groupe armé parmi les 64 qu’on trouve au Sud-Kivu ;

2. J’ai beaucoup investi à Fizi(Isp),Uvira (stade,cadeco istm ,bâtiment cité,hôpital militaire,village d’enfants sos,Hôtel, marché,chambre froide de pêcheurs, Sucrerie, Ferme dans la plaine ,Minoterie…), à Mwenga ( 40ème CECA), sans parler d’autres multiples réalisations dans d’autres territoires de la province.

*Peut on vraiment amener des bombes là où l’on a beaucoup investi comme ça ?*

3. Ce sont les gens qui ne font rien pour leurs populations et pour la province du Sud-Kivu qui me voient partout dans leurs ignobles missions et leur plan macabre ; qu’ils me rejoignent, plutôt, dans la reconstruction de notre province au lieu de justifier leur inaction par mon nom.

4. Le peuple a beaucoup souffert de cette manipulation et intoxication de tout genre. Donnons lui la paix et le travail. Pas des tracts sur les réseaux sociaux.

5.Moi, j’ai l’avantage de ne pas être tribaliste ni colinniste. Je suis et demeure un agent de développement.

L’Éternel est mon berger. Psaumes 23: 1-5

Norbert BASENGEZI KATINTIMA.