Le Conseil national de suivi de l’accord, Cnsa, s’est réuni ce jeudi 21 juin 2018 pour une réunion extraordinaire dirigée par son Président Joseph Olenghankoy Mukundji. Au cours de cette plénière, le rapport de la commission chargée d’évaluer la mise en oeuvre de l’accord de la Saint-sylvestre a été examiné et le contour du processus électoral en cours.

Le Cnsa reste préoccupé par un ensemble des points qui entrave le respect de l’accord notamment la non-tenue de la tripartite depuis le début de l’année 2018, et l’absence de consensus autour de la machine à voter qui est rejetée par l’ensemble de l’opposition.

Les mesures de crispations telles que stipulées dans l’accord du 31 décembre 2016 ne sont pas appliquées, un ensemble des points qui pour cette institution ne favorise pas un processus électoral apaisé.

‘’En vue de permettre une compétition électorale apaisée telle que voudrait l’accord du 31 décembre, la plénière demande au Président du Cnsa de rencontrer le Président de la République Joseph Kabila, garant du bon fonctionnement des institutions pour une solution idoines avant le dépôt des candidatures’’, note t-on dans un communiqué signé par Valentin Vang Ndungi, le Porte-parole de cette institution.

 

Le Médiacrate

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous