Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

La situation humanitaire de déplacés est très déplorable dans la cité frontalière de Kasindi, entité située dans le secteur de Ruwenzori, territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, Est de la République Démocratique du Congo. Huit (8) cas de malnutrition viennent d’être notifiés dans le site de déplacés à l’Institut Lubenga.

L’alerte est de Mirembe Miel, coordonnateur d’une organisation locale qui s’occupe de l’encadrement des vulnérables dans cette contrée ce lundi 12 Juillet 2021. La personne ressource regrette que les déplacés sont abandonnés par le gouvernement congolais. Ces vulnérables vivent dans des conditions de vie très déplorables et courent les risques de contamination de plusieurs maladies.

« Cette situation humanitaire va de mal à pis. Aujourd’hui, certains dorment sans manger car dans le stock alimentaire il n’y a plus de nourriture. Certains de nos enfants commencent à être frappés par la malnutrition. Nous avons au total 8 cas de malnutrition. Vraiment, c’est catastrophique si les volontaires ne viennent pas en aide à ces vulnérables », fait savoir notre source.

Le Gouvernement Congolais et les organisations internationales intervenant dans le domaine humanitaire sont donc appelés à venir en aide dans l’urgence à ces déplacés avant que le pire ne soit enregistré dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

Il faut noter que ces déplacés sont venus de plusieurs villages du secteur de Ruwenzori après des attaques en répétition des rebelles de “Forces Démocratiques Alliées” (ADF). Dès lors, il ne savent plus comment regagner leurs villages respectifs suite à l’activisme de ces rebelles.

Gires Kasongo

By 24news