Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Un militaire de Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a tiré à bout portant sur deux officiers de l’armée, dans la nuit de mardi à ce mercredi 11 Août 2021. Le fait s’est passé à Mutwanga-Centre, chef-lieu du secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni en province du Nord-Kivu.

Plusieurs sources locales confirment cette information.

Selon Bernard Muke, vice-président de la société civile du secteur précité, le meurtrier a commencé par tirer sur le commandant PM du grade de capitaine. L’autre officier qui voulait venir au secours a aussi été tué par ce même meurtrier.

Les causes du double meurtre ne sont pas encore connues. Cette situation a été à la base d’une panique générale dans le chef des habitants qui croyaient déjà à une nouvelle attaque des rebelles ADF, actifs dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Ce matin tout est redevenu à la normale, ajoute notre source.

Cette information est aussi confirmée par le lieutenant Antony Mwalushay, porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord, qui précise pour sa part que le meurtrier a été arrêté par les services de sécurité cette même nuit. Il appelle la population au calme.

La société civile du secteur de Ruwenzori, déplore cette situation qui joue en faveur de l’ennemi. Cette structure citoyenne demande aux autorités militaires de renforcer la discipline au sein de leurs troupes pour que le cas pareil ne soit plus enregistré.

Gires Kasongo

By 24news