Des miliciens se réclamant du groupe Mai-mai ont tué un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à Kavale, ce lundi 21 Novembre, en pleine ville de Butembo, dans province du Nord-Kivu. L’information est confirmée par le commandant ville de la Police Nationale Congolaise.

Le Commissaire Supérieur Principal Polo Ngoma Dit-Ntoto parle d’un militaire des forces loyalistes tué par ces assaillants et son arme à feu ravie. Il déplore le fait que certains jeunes de Furu aient manifesté contre les services de sécurité dépêchés dans la zone pour s’acquérir de la situation.

« Il y a eu attaque des Mai-mai. Le matin nous avons constaté que ces rebelles ont décapité un militaire FARDC. Ils ont placé sa tête au niveau du pont Sino-hydro. Nous nous sommes rendus sur le lieu, mais les jeunes gens de la contrée de Furu se sont ralliés aux Mai-mai pour tuer leur frère congolais. Ce militaire est bien reconnu, il est du camp de Rughenda », fait savoir le commandant ville de la PNC.

La Police Nationale Congolaise qui déplore cette violence appelle les miliciens Mai-Mai à déposer les armes aux services de défense et de sécurité pour que la paix soit vite rétablie. Elle encourage la population à continuer à alerter sur les mouvements suspects dans la ville de Butembo.

Gires Kasongo

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous