A Fatima dans la commune de la Gombe dans une salle archicomble, l’opposition au régime du Président Kabila a réagi ce lundi au discours prononcé par ce dernier le jeudi 19 juillet dernier devant les deux chambres des représentants réunis en congrès.  

Toutes les plateformes de l’opposition ont répondue présentes à cette grande réunion à l’issue de laquelle, les représentants des plateformes ont procédé à la signature de cette déclaration commune.

La Dynamique de l’opposition représenté par son Président Martin Fayulu, le Mouvement de libération du Congo représenté par sa secrétaire générale Eve Bazaiba et le sénateur Jacques Ndjoli, l’Union pour la démocratie et le progrès social par Jean-Marc Kabund et Ensemble pour le changement par Pierre Lumbi. Lue par le secrétaire général d’Ensemble Delly Sessanga,  cette déclaration commune s’est attaquée au discours du chef de l’Etat le qualifiant de coup de force.

‘’Ce discours confirme que Monsieur Kabila est indubitablement dans la logique de coup de force, après avoir instrumentalisé toutes les institutions de la République, procédé à une mise en place frauduleuse  des membres de la cour constitutionnelle, recruté et formé des milices politiques dévouées à sa cause au sein de son parti et confié le commandement des forces armées de la République Démocratique du Congo et de la police nationale à des officiers généraux visés par des sanctions internationales pour abus aux droits humains’’ souligne la déclaration.

L’opposition politique se dit vouloir s’engager pour des actions communes qui seront communiquées incessamment pour imposer le respect de la constitution et l’avènement de l’alternance démocratique.

 

Nez-Zolo Mutinda Jael

 

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous