Dans une déclaration sur la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo rendue publique ce lundi 28 novembre, le prix Nobel de la paix, le Docteur Denis Mukwege, déplore le fait que les rebelles du M23 soient déjà à la porte de Goma, sous la barbe et de la communauté internationale, et de l’EAC.

Dr. Mukwege plaide pour pour un régime de sanctions à l’égard de ce mouvement terroriste, et tous les pays qui, d’une manière ou d’une autre, apportent un soutien à ce mouvement.

« Il est urgent que la chaîne d’approvisionnement en armes et munitions du M23 soit établie, et que les pays concernés subissent la rigueur des sanctions tel que prévues dans la résolution 2641 des Nations Unies. Les membres du conseil des nations unies ont réaffirmé l’engagement souscrit par les Etats de la région dans le cadre de l’accord cadre d’Addis-Abeba pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC, et la région de ne ne tolérer ni fournir l’assistance ou le soutien, de quelque nature que ce soit, aux groupes armés en exhortant à l’arrêt de tout soutien extérieur aux acteurs des groupes armés y compris le M23 », lit-on dans cette déclaration.

Pour le Médecin Directeur de Panzi, il est impératif de sanctionner les pays qui fournissent de l’aide militaire au M23 pour créer des conditions qui vont favoriser la fin des hostilités.

« Que les pays qui fournissent des armes aux groupes armés qui sont frappés d’embargo soient sanctionnés et que toute coopération militaire cesse, si l’on veut créer des conditions propices à la désescalade », a ajouté Denis Mukwege.

Le réparateur des femmes conclu dans sa déclaration en appellant les nations unies à la prise des décisions Fortes d’implamentation de ses propres résolutions , et les pays influents tels que la France, le royaume Uni et les États unis à ne pas soutenir les états qui alimentent la violence et la désolation dans l’Est de la RDC. Pour lui, il est temps que le monde ouvre l’oeil pour mettre fin aux atrocités et que le droit international s’applique pour mettre fin à la tragédie congolaise.

 

Zephy Pengume

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous