La coalition des ONG congolaises de lutte contre la corruption s’insurge contre l’interférence du parlement à la décision des instances judiciaires.
Au  cours d’une déclaration faite ce vendredi, cette ONG demandé à chaque institution du pays, de respecter les prescrits de la démocratie et la constitution en  matière de séparation du pouvoir.
Pour cette structure de lutte contre la corruption, la justice  demeure indépendante et ne peut donc en aucun cas, obéir aux injonctions politiques.
Sam Bakasende wa Kasende, coordinateur de cette structure condamne  la démarche de la chambre basse du parlement visant à obtenir la fin des poursuites judiciaires contre le député Jean Jacques Mamba. Selon lui, cet acte traduit l’impunité et favorise la corruption.
“Nous condamnons cette attitude de nos parlementaires qui transforment le parlement à un centre de refuge des criminels économiques et des corrupteurs. Les députés nationaux doivent revenir au bon sens. Qu’ils observent bien l’article 151 de la constitution de notre pays qui leur interdit d’interférer aux décisions judiciaires”, déclare le coordonnateur Sam Bakasende wa Kasende.
Cependant, La COCOLUCO  témoigne son soutien aux juges qui continuent à subir des intimidations de la part des hors la loi.
” Nous sommes déçu mais nous soutenons nos juges et nous leur demandons de bien faire leur travail” s’explique t-il.
 Jonsard Mikanda.

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous