Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le procès en appel du chanteur congolais, Koffi Olomide a été reporté à nouveau de six mois en France. La star congolaise serait jugée ce lundi 12 avril pour agression sexuelle sur quatre de ses danseuses. Condamné en première instance, il y a deux ans, Koffi Olomide avait vu son procès en appel être reporté de six mois en octobre dernier suite à l’occupation de son avocat.

Cette fois, par demande de la partie civile, le procès en appel du chanteur congolais est reporté de six mois supplémentaires. L’une des quatre danseuss, seule victime et mineure, reconnue au moment des faits, n’avait plus d’avocat pour la défendre. Les avocats de la partie civile craignent aussi que Koffi avance l’argument de covid19 pour éviter de se présenter à la justice. L’audience est donc renvoyée au 15 octobre prochain à la cour d’appel de Versailles, toujours en France.

Pour rappel, la star de la rumba congolaise avait déjà été accusé d’agression sexuelle sur mineure de 15 ans et séquestration, pour des faits qui remontent entre 2002 et 2006.

Tshokuta ben andré