Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

la chanteuse de renommée internationale depuis les années 80, Tshala Muana, surnommée Mamu nationale, veut encore frapper fort avec un cantique qu’elle entend sortir incessamment.

Après son célèbre opus
“ingratitude” , qui lui a coûté quelques heures de justification dans les geôles de l’ANR, Mamu nationale dit avoir eu une conversation dans la vision avec le célèbre chanteur congolais Franco Luambo Makiadi qui selon elle , lui aurait demandé de chanter sans peur pour dénoncer la misère inexplicable du peuple congolais sous le régime de Félix Tshisekedi.

«J’ai été apostrophée par le grand maître , qui m’a donné l’autorisation de continuer son œuvre de chanter de dénoncer les anti-valeurs», a déclaré la reine de Mutuashi dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

Tshala Muana promet de frapper fort et de ne chanter que la réalité quotidienne à laquelle est confrontée le peuple congolais.

«Je serai sans pitié et je ne dirai que la vérité. Que personne ne vienne me condamner par la suite. On a marre de vivre le cauchemar et la pauvreté extrême dans un pays riche», a-t-elle prévenu.

Très proche de Joseph Kabila et de son régime, l’artiste musicienne Tshala Muana veut s’illustrer par ses cantiques en critiquant sévèrement le régime que d’aucun appellent son frère de tribu. Une option mal perçue par beaucoup d’observateurs qui voient derrière l’initiative de mamu nationale, les adversaires politiques de Félix Tshisekedi alors que le pays se prépare pour les les élections de 2023.

Faustin Kalenga