La rentrée scolaire 2022- 2023 a été effective sur la grande étendue de la province du Nord-Kivu. Dans le territoire de Nyiragongo, le lancement officiel a eu lieu au village Murambi  dans une nouvelle école privée  dénommée Complexe scolaire Tumaini.

 

Plusieurs salles de classe dans différentes écoles restent encore occupées par les déplacés  qui ont subi les affrontements  entre  FARDC et le M23.

 

Mais pourquoi avoir choisi un village reculé du territoire et quel sort pour les enfants déplacés et la plupart des salles de classe occupées dans certaines écoles dans  cette contrée ? Le sous Proved Shukuru Baby  témoigne.

 

« C’est pour montrer aux gens que même à l’intérieur on peut instruire les enfants. J’ai instruit à tous les chefs d’établissements comment accueillir ces enfants et doivent être intégrés dans des salles de classe sans aucune condition. C’est vrai que dans certaines écoles, les déplacés continuent à occuper des salles de classe. J’ai plaidé auprès de l’autorité territoriale de délocaliser ces déplacés » confie-il à 24newsagency

 

Pour rappel, les rebelles du M23 que le gouvernement Congolais et un groupe d’experts des Nations-Unies accusent d’être soutenus par le Rwanda, ont lancé une insurrection ces derniers mois et occupent la cité de Bunagana depuis trois mois.

 

Daniel Muhindo

 

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous