Le Sénateur André Kimbuta yango n’est pas invité par le procureur Adler Kisula pour un quelconque renseignement sur sa gestion de la ville de Kinshasa, contrairement à ce qu’avance un grossier document qui circule sur les réseaux sociaux depuis 48h. Sur cette invitation supposée il est facile de voir que l’accusé de réception est de la présidence de la République alors que le destinataire n’est lié ni de près ni de loin à la présidence. De la signature, au sceau en passant par le bas de page et l’en-tête, tout dans ce courrier sent le photoshop mal fignolé. Les réseaux sociaux kinois pullulent de ce type de document. Toutefois, force est de constater que la plupart d’entre eux annoncent plus ou moins une réalité qui va survient un peu après.

On se rappelle bien de l’affaire dite de 100 jours.André Kimbuta serait-il dans l’oeil du cyclone ?La question mérite d’être posée quant on sait que son successeur n’avait pas hésité de pourfendre la gestion de “haut sommet” à la tête de la ville de Kinshasa en stigmatisant les dettes que ce dernier lui aurait léguées dans toutes les banques de la ville. Une déclaration qui n’est pas anodine dans un contexte d’opération mains propres à grande échelle. Après le fake news,suivra une “true news” dans le même sens? Wait and see.

DINA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous