Plus d’une centaine de prestataires (corps médicaux) de première ligne viennent de bénéficier ce samedi 6 juin, du vaccin Merck par l’Organisation Mondiale de la santé ( OMS) pour limiter la transmission active de la maladie à virus d’Ebola. Ce vaccin leur garantit une protection individuelle essentielle.

Cette vaccination des agents de la première ligne intervient 24 heures après celle d’une trentaine de contacts à haut risque.

Notons que c’est dans le quartier Air Congo que la 11ème épidémie de la maladie à virus d’Ebola a été découverte.

Yvette Ditshima

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous